vendredi 15 avril 2016

MotionPie, surveillance vidéo avec Raspberry Pi




Vous avez un projet de vidéo surveillance personnel pour surveiller votre chat (ou les autres qui viennent lui manger ses croquettes), vos schtroumps jouant dans le jardin ou surveiller votre habitation, motionPie est fait pour vous. J'ai déjà abordé ce genre d'installation dans cet article et dans celui-là. motion est un programme relativement puissant et efficace mais il faut reconnaitre que l'utilisation et la consultation des images/vidéos/stream ne sont pas très "user-friendly".

Je vais vous présentez aujourd'hui MotionPie, une "quasi-distribution" pour votre Raspberry Pi développée autour de rpi-BluidRoot (une distribution très légère pour Raspberry Pi basée sur Buildroot), utilisant motion en arrière-plan (Back-end) et motionEye comme interface de communication avec motion et l'administrateur/utilisateur (Front-end).

motionPie va donc permettre d'analyser le signal vidéo (à partir d'un ou plusieurs appareils), de détecter si une partie importante de l'image a été modifiée (en d'autres termes détecter le mouvement) et d'agir en fonction des paramétrages de l'utilisateur : faire une capture d'image ou une capture vidéo. Le tout sera mis à disposition de l'utilisateur via une interface web simple, consultable sur n'importe quel navigateur web (ordinateur de bureau ou smartphone) ou au travers de son réseau de partage local grâce à Samba fonctionnant avec des systèmes d'exploitation Microsoft® Windows® et Apple® Mac OS® X, ainsi que des systèmes GNU/Linux, *BSD et Solaris.


Matériel nécessaire

  • un Raspberry Pi
  • module de Caméra Raspberry Pi et/ou une webcam et/ou Caméra IP
  • une alimentation en 5 volts
  • une carte SD (ou microSD)
  • un adaptateur WIFI USB ou câble RJ45 pour le réseau. Je conseille un dongle Edimax (utilisé par les développeurs). Pour l'instant, motionPie ne prend pas encore en charge la majorité des dongles, vérifiez la compatibilité du votre sur le site eLinux (un adaptateur Ralink Technology, Corp. RT5370 fonctionne très bien). Après test, motionPie ne semble fonctionner que sur les réseaux wifi en WPA. Si vous utilisez WEP, passez votre chemin et utilisez un câble ethernet.
  • en option, un disque dur USB
  • un "habillage" pour le module de Caméra à l'extérieur (je n'en parlerai pas ici).


Installation de motionPie

  • télécharger la dernière version disponible
  • extraire l'image nommée motionPie.img
  • écrire l'image sur la carte SD (la technique est là même que pour installer Raspbian par exemple). L'opération dure moins de 2 minutes.
Connectez votre câble réseau (RJ45), insérez la carte SD et mettre sous tension le RPi. Il est totalement inutile de raccorder votre RPi à un quelconque écran, motionPie n'intègre pas de gestionnaire d'affichage, seule une image "arc-en-ciel" correspondant au chip graphique ne sera diffusée. La gestion/visualisation des caméras se fait par le biais d'une interface web (tout navigateur confondu).
Patientez une à deux minutes lors de la première mise en route le temps que motionPie :
  • organise ses dossiers,
  • configure l'accès à distant par SSH,
  • mette en place le mot de passe root lors de l'accès à l'interface,
  • configure toutes les caméras connectées au RPi.


Pour se connecter, il faut se rendre sur l'adresse IP de votre RPi. Chez moi, ce sera 192.168.1.19 que je taperai dans la barre d'adresse Firefox.
Si vous n'avez aucune idée de l'adresse IP, vous pouvez soit
  • jeter un œil dans la liste des appareils connectés de votre Box Internet
  • soit télécharger et installer Fing, une application Android qui permet de lister en détail tous les appareils connectés sur le même réseau).
La capture vous montre ici la liste de mes appareils connectés, celui qui nous intéresse est 192.168.1.19 MP-xxxxxxxx. Les chiffres suivant MP représentent le numéro de série de votre RPi. Il servira entre autre comme mot de passe pour une éventuelle connexion SSH.

L'interface motionPie

L'interface motionPie se charge dans votre navigateur. À la première connexion, on va s'identifier avec le login "admin" et aucun mot de passe.
























L'interface se résume à une grande fenêtre comprenant la ou les caméras (motionPie affiche par défaut le module caméra RaspiCam) et un bandeau supérieur dans lequel on trouve des icônes pour accéder aux paramètres (le premier), permuter utilisateurs/admin (le second). Vous noterez que le numéro MP-xxxxxxxx est aussi présent. L'utilisateur simple n'a pas accès aux réglages.
Dans un premier temps, effectuez les réglages nécessaires :
  • passer en mode paramétrages avancés (Show Advanced Settings) ,
  • mettre un mot de passe à l'admin,
  • mettre un mot de passe user,
  • renseignez votre fuseau horaire.
Appliquez les changements.
Après s'être à nouveau connecté à l'interface avec vos nouveaux identifiants, vous avez accès à :
  • Wireless Network : c'est ici que vous renseignerez le nom SSID de votre réseau et la clé (PSK) de votre réseau
  • Video Device : fenêtre des paramètres de la caméra que vous avez sélectionné (détection de lumière activée par un interrupteur, réglage de l'image, résolution de l'image, nombre d'images par seconde)
  • File Storage : représente le chemin du répertoire où seront stockées les images et vidéos prises lors d'une détection de mouvement ou un enregistrement manuel. Vous pouvez définir de stocker sur la carte SD, sur un disque dur externe ou sur un partage réseau. Même si vous choisissez un stockage carte SD ou DD externe, les archives (images et vidéos) sont disponible sur le partage en réseau SAMBA via votre explorateur de dossiers (Windows Explorer/Windows ou Nautilus/Linux par exemple)
  • Text Overlay : réglages du texte imprimé sur la vidéo (stream)
  • Video Streaming : réglages et informations concernant le streaming vidéo
  • Still Images : réglage des images fixes
  • Motion Detection : réglage de la détection de mouvements
  • Motion Movies : réglage de la qualité d'enregistrement vidéo
  • Motion Notifications : réglage de la notification lors de la détection de mouvements
  • Working Schedule : (horaire de fonctionnement) permet d'activer ou désactiver l'enregistrement lors de mouvements à certaines plages horaire pour chaque jour de la semaine.

Ajouter une caméra

 

 

 

 

Source : 


http://www.epingle.info/?p=3466

 

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire